Ma première expérience de flottaison...by François

Dans la vie, il y a des choses qu'on vit et revit sans cesse, sans réfléchir, par habitude et puis.... il y a des expériences uniques qui nous touchent et changent un peu plus notre quotidien.



Mais avant, faisons connaissance. Moi, c'est François, je suis ingénieur architecte de formation et surtout papa solo d'un petit bout de 3 ans et demi (s'il pouvait lire il dirait "non je suis un grand garçon"), mon monsieur nuage à moi,


J'ai découvert la flottaison à un moment clef, charnière de ma vie. En effet, alors en fin de doctorat, période relativement dense en terme de pression, c'est aussi à ce moment que la route de la mère de mon fils et la mienne se sont séparées. Ayant la garde de celui-ci à quasi temps plein, le quotidien, les biberons, les dodos, les maladies plus le boulot, les cours à donner, l'encadrement des étudiants et ma recherche...bref mon quotidien était dense et je m'accordais assez peu de moments pour souffler. Et surtout, lorsque je le faisais, je ressentais une charge mentale et pensais aux choses que j'allais devoir faire juste après ce moment de pause. Et puis, on m'a invité à tester une expérience différente dans un caisson d'isolation sensorielle qu'on m'avait décrit comme une "bulle d'eau très salée". De nature cartésienne mais aimant la découverte, j'ai fait le voyage jusqu'à Lille pour tester.




Ma première séance: Il s'agissait d'une séance d'une heure, après une introduction donnée sur tablette, je pu découvrir la pièce qui contenait cette fameuse "bulle". Je vous avoue avoir au début trouvé l'expérience bizarre voire déconcertante, L'eau est très douce et soyeuse et la sensation de flottaison m'a d'abord donné envie de me balancer un petit peu. Et puis, je me suis retrouvé seul avec moi-même. D'abord je me suis dit que le temps était long et qu'une heure ça allait être trop pour moi et puis à un moment, j'ai lâché et .... je ne sais pas si je me suis endormi ou juste relaxé mais .... je ne sentais plus la limite entre mon corps, l'air et l'eau. J'étais comme enveloppé et soulagé par cette eau soyeuse qui me portait. J'ai ressenti quelques frissons sans jamais avoir froid et puis doucement, une musique m’annonce le réveil et le bassin commence sa filtration. L'expérience était terminée.


Et alors c'était bien? Oui, sinon je n'écrirais pas ces lignes. L'expérience de flottaison en elle-même m'a énormément plu. Par contre, ce que je qualifie de "modèle solarium +" c'est à dire, un centre où l'on est accueilli puis va flotter directement sans préparation m'a un peu frustré. J'avais comme l'impression d'avoir gaspillé une partie de cette heure hors du temps simplement parce que mon corps, mon esprit n'était pas prêt. Un peu comme lorsque vous avez une journée très dense, que vous allez dans votre lit et que vous dites "maintenant je dors"... et vous ne dormez pas avant plusieurs longues minutes car vous n'êtes pas dans les bonnes dispositions pour cela. Je me suis dit que je n'étais pas le seul à qui une transition, un voyage initiatique permettrait de mieux profiter de la séance et puis surtout, j'ai découvert qu'il n'y avait à ce moment là, pas de centre de flottaison en Belgique. C'était le moment de se lancer, et de créer notre propre expérience de flottaison en eau salée à la sauce Belge.

Flotter chez sea of clouds Sea of Clouds est né, et nous avons pu expérimenter et tester plusieurs types de bassins. C'est l'avantage de repenser un concept à zéro, nous n'étions pas contraints de prendre un modèle de bassin plus qu'un autre. J'ai beaucoup lu sur les bienfaits de la flottaison à deux ou pour les femmes enceintes et avec mes associé.e.s, nous avons choisi de prendre des bassins, que nous appelons cocons, moins esthétiques mais bien plus volumineux et accessibles que la moyenne pour permettre à tout le monde de flotter à sa façon. Ainsi, personnes âgées, femmes enceintes, personnes claustrophobes ou anxieuses sont bienvenues. Et puis, le processus, la scénographie, flotter, c'est une expérience unique alors cela mérite de ne pas le faire n'importe comment. Nous, on a créé un petit spectacle visuel, sonore et parfois olfactif. Pourquoi? car le rêve, la relaxation, ce n'est pas appuyer sur un bouton on/off, c'est un processus qui prend du temps et le temps, c'est un luxe qu'il faut chérir.




Fréquence de flottaison Je flotte entre 1 et 2 fois par mois, souvent une flottaison plus longue et une plus courte! En général, je flotte le dimanche avant ma semaine de travail car oui Sea of Clouds, c'est mon hobby du weekend, vous ne m'y verrez que très rarement en semaine (exception: les jours fériés). Mon huile essentielle favorite du moment : crépuscule d'été. Ma pièce favorite pour flotter : la forteresse d'introspection (que j'appelle la batcave) Mon animation favorite pour la salle sky : espace ou fonds marins (méduses). Un kif à faire mais que je n'ai pas encore pris le temps de faire : flotter avec du pink floyd!


Anecdote : Au quotidien, dans mon travail d'ingénieur je résous des problèmes complexes...chez Sea of Clouds, je prépare le thé... et ça, ça aide à rester les pieds sur terre même quand on passe son temps à flotter dans les nuages.

Abonnez-vous à notre site

©2019 par Sea of Clouds.