top of page

3ans et plus de 3000 heures non productives

Cela fait déjà presque 4 ans que le projet court dans nos têtes mais surtout 3 ans que nous avons ouvert notre centre de flottaison et d'expérience sensorielle.


Dans un monde où tout va très (trop) vite, où le matériel, le technologique et le virtuel prennent énormément de place, nous avons décidé d'aller à contre-courant et d'innover en proposant: une expérience en vrai, avec nos sens!


Et si la vraie évolution c'était de se reconnecter à soi-même plutôt que sur le cloud?


Un postulat très simple, à l'origine du Sea of Clouds, le cloud non pas pour y déposer ses fichiers et dossiers pour le travail afin de les retrouver plus tard, mais plutôt le cloud pour y déposer son stress, son anxiété ou simplement ses pensées qui occupent l'esprit pour au moins quelques heures. Là où tout le monde propose toujours plus, nous, quelque part, nous proposons moins. Moins de bruits, moins de lumière, moins de stimulations extérieures mais peut être un peu plus de choses essentielles. Se découvrir, se redécouvrir, prendre du temps pour et avec soi.


C'est avec fierté que nous vous annonçons avoir généré plus de 3000 heures non productives et étonnamment, il a fallu bosser pour en arriver là.



[Vidéo où l'on travaille dur... premier test du bassin qui sera choisi pour équiper le centre]

Quelques moments clefs:

Après la visite de plusieurs banques à Bruxelles, c'est tout début 2019 que nous trouvons finalement une banque prête à nous suivre et nous soutenir.


D'ailleurs avant d'être un projet uniquement familial, Sea of Clouds était porté à 3: Azyz, Claire (Madame Soleil) et moi-même (Monsieur Nuage).




Le 4 avril, nous prenons place dans ce qui deviendra notre futur centre au 180 rue haute. Dans son état de départ, le lieu était d'ailleurs plus adapté à faire un escape game sur Halloween qu'un centre de flottaison.


S'en sont suivis plus de 6 mois et demi de travaux: cloisonnage, remplacement du système de chauffage électrique vétuste par du gaz, isolation acoustique et thermique pour le confort, l'écologie et le respect du voisinage. Déjà à ce moment, les clefs du concept étaient présentes: un espace accessible, convivial. Par contre, on s'est un peu amélioré en communication depuis...



On vous avait dit que nos bassins viennent de Suède? Leur livraison a d'ailleurs été retardée à cause du Tour de France qui passait à Bruxelles cette année là (et aussi parce que le transporteur pensait pouvoir rentrer avec un semi-remorque dans le centre de la capitale :p). Peut être aurions nous dû proposer de suivre la caravane du tour et d'aider les cyclistes à récupérer grâce à la flottaison comme c'est le cas dans d'autres sports...


En parlant de Juillet, c'était le moment de notre crowdfunding via la plateforme hellocrowd:




(Première) Ouverture mi-octobre 2019. Premiers contacts avec nos futurs clients, faire connaitre la flottaison, faire connaitre notre approche... beaucoup de blabla pour au final une expérience qui est faite pour être vécue pas pour en parler...


Les premiers mois sont difficiles, nous pensions naïvement qu'offrir une belle expérience suffirait, en réalité, il fallait se faire connaitre.


C'est alors que nous décidâmes de tenter notre chance à la radio. Premier passage à Classic 21 accueilli très généreusement par Eric Laforge. Nous étions alors en février, c'était en l'année 2020, juste avant Covid. La pandémie certes moment difficile, fût aussi une opportunité de se réinventer.


C'est ainsi que nous avons décidé de continuer l'expérience à deux, entre frère et soeur. La flottaison étant rendue impossible à cause du contexte, d'autres projets ont donc étés mis en places:


- exposition photographique "Cafés Latents" du talentueux et humaniste Arnaud Ghys (https://www.arnaudghys.be/)


- expérience concert de Fanny Bériaux (http://www.fannyberiaux.com/) à l'occasion de son Album New York Sessions [mise en scène par Madame Nuage herself]. 2 weekends entiers de concerts ont été organisés avec entre 3 et 4 représentations par jour. Fanny nous a livré une performance vocale accompagnée de moments plus intimistes. Le public a également pu profiter d'une sieste acoustique ou d'une expérience-écoute dans nos bassins de flottaison.




- série de méditations guidées en ligne,écrites et enregistrées par la douce voix de notre chère maman ( https://www.seaofclouds.be/challenges ) - 14 jours pour colorer votre respiration.


C'est ainsi qu'est née notre idée de "flotter mais pas que" où devrais-je dire que nous nous sommes rendu compte de son potentiel. En effet, nous avons toujours apprécié les bienfaits de la flottaison, mais n'avons jamais voulu faire un centre de flottaison blanc, sans âme comme on en voit parfois à l'étranger. Pour nous, la flottaison, c'est une expérience super mais ce n'est pas une fin en soit, c'est un moyen de se relaxer profondément. Mais pour se relaxer, ou se faire du bien, on peut également nourrir nos sens, notre culture, notre intellect. C'est alors que nous avons décidé que Sea of Clouds pouvait aussi être ce vecteur d'émotion, de contreculture ou au moins un lieu pas complètement comme les autres.




C'est ainsi que nous avons accueillis la librairie éphémère, devenue "éphermanente" Ici sont les lions - https://www.instagram.com/librairie.ici.sont.les.lions/ - une collaboration et rencontre. Dulia a permis de donner une identité unique et du sens à l'avant de la boutique. Notre seul regret, la sélection de livres est de trop bonne qualité et monsieur Nuage ne peut s'empêcher d'en acheter à chaque fois qu'il vient au centre le weekend...


Ce fut l'occasion également de lancer des collaborations avec des producteurs ou commerçants locaux avec qui nous partageons des valeurs d'éthique et de qualité:


- La tanière à Savon https://lataniereasavons.com/

Entreprise artisanale belge de cosmétiques doux pour la peau et l'environnement et respectueuse du bien-être animal. Ces superbes produits inventés et réalisés par Tania sont disponibles dans notre centre depuis très longtemps. Nous avons d'ailleurs créé un produit exclusif en partenariat, la barre de massage "goût" chocolat "Mange-moi!"


Une pâtisserie d'excellence avec qui nous avons eu l'honneur de collaborer pour nos séances spéciales saint-valentin en offrant à nos flotteur de superbes douceurs après leur séance. Collaboration prolongée devant le succès d'estime de cette séance spéciale. Soyons honnêtes, nous aussi on craque pour leurs douceurs.


Enfin, nous portons aussi des projets uniques, engagés. C'est ainsi que Madame Soleil qui est un peu la productrice et la directrice des programmes du centre a également monté une exposition intimiste sur un sujet tabou dans notre société: House of Souls -une exposition photographique et immersive sur le sujet du deuil périnatal - https://www.seaofclouds.be/houseofsouls - L'exposition et le projet prennent leur envol et sont présentés fin octobre au Grand Hospice de Bruxelles (mar. 25 octobre — dim. 06 novembre)


Pour finir, nous aimerions vous remerciez vous.

Vous qui nous avez fait confiance et avez soutenu ce projet fou lors du crowdfunding!

Vous qui êtes venus assister à l'un ou l'autre de nos événements culturels! Vous qui avez testé la flottaison, l'avez offerte à un.e ami.e!

Vous qui avez pris le temps de partager votre expérience sur google, tripadvisor ou encore mieux dans l'oreille de vos connaissances!




Sea of Clouds est un projet de cœur, un projet d'âme qui n'a pas pour vocation de nous rendre milliardaires. Cependant, comme tout projet différent, non conventionnel ou moins axé sur la rentabilité, c'est un projet qui reste fragile et pour lequel nous devons nous battre au quotidien et d'autant plus avec le contexte actuel.

Pour vous remerciez, nous nous engageons à :

Continuer à vous faire profiter de la flottaison à notre façon, une approche familiale avec une petite touche de poésie.

Continuer à ne pas faire que de la flottaison, à s'inscrire comme un lieu de partage ou de mise en avant de projets et thématiques culturelles ou artistiques.


Une chose est sûre c'est plus relaxant de flotter que d'ouvrir un centre de flottaison... surtout quand il s'agit d'un centre de flottaison ...mais pas que L'avantage c'est qu'on a que quelques pas à faire pour pouvoir se déconnecter!


(en vrai c'est moins violent que ça...)


Qui aurait cru qu'il y avait autant de travail et de rencontres derrière plus de 3000 heures non productives

95 vues0 commentaire

Comments


bottom of page