top of page

#2 la séance, le moment clé du flotteur : épisode 2/3

Pour ce deuxième volet, on voulait vous parler de ce pourquoi chaque flotteur qui se dit flotteur vient : la séance, le moment où ça flotte, bref, l'expérience proprement-dite! Cet instant clef révèle encore un peu plus la diversité magique de nos flotteurs... Ou les différents Celles et Ceux se révèlent.


Ca vous rappelle quelque chose ceci :
Oui oui c'est bien ça :

Eh bien on va se la jouer Celui qui pour ce nouvel épisode de notre Saga Flotteurs, et, croyez-nous, contrairement aux épisodes de la fameuse série, on se serait bien passés de certains épisodes au centre (#élémentscroustillants à suivre)


LE moment de la confrontation au bassin est le moment où Celui qui se marre reste détendu, Celui qui trouve ça génial s'éclate, et Celui que ça refroidit d'un coup s'inquiète (à celui-là on lui dit "Oui c est bizarre mais vous allez voir, ça va aller, normalement, c'est un "bon bizarre""... CA, c'est de l'argumentaire, bim, boum !


Les autres celui qui, c'est cadeau, cadeau :

#1 Celui qui est sceptique

il peut prendre les traits de #2 Celui pour qui c'était une surprise et se demande où il est (ça va bien se passer, promis!) ou de #3 Celui qui n'écoute pas les indications et qui pose les questions. Ce flotteur ne croit pas qu'il va flotter. Il peut dire par exemple "Ah, mais, on flotte du coup?! vraiment?" (oui, c'est un peu le but...) Entendez par là, il peut être persuadé que, pour lui/elle, la flottaison ne fonctionnera pas! Il peut même nous défier ;-) et nous relevons bien entendu avec joie le défi (si, si, c'est sûr, vous allez flotter...) Il reste sur ses gardes, à l'affût, pose (beaucoup) de questions (plusieurs fois - les mêmes). On a parfois l'impression qu'il craigne que le bassin ne l'aspire ou ne le propulse dans une autre dimension (ça n'arrive jamais!) tant ce cocon rempli d'eau et de magnésium semble l'intriguer (l'effrayer?). Et enfin, lorsqu'il est dans le bassin (et qu'IL FLOTTE... si,si) on espère nous qu'il s'autorise à lâcher un peu le fil de ses questions et interrogations pour juste... profiter. Ce qui est drôle et assez joli aussi est que ce flotteur rempli d'interrogations, de scepticisme ou d'idées préconçues est souvent celui qui en ressort le plus métamorphosé... après; son visage et tous ses traits comme lissés dans le temps de l'instant où il n'y a plus de questions...


#4 Celui qui va 5 fois aux toilettes avant la salle Sky ET avant de flotter

(on est JAMAIS trop prudents)

#5 Celui pour qui le mot JOIE a été inventé :

Ce flotteur s'exprime par des "Wow", "Wahouh", "Oh c'est trop mignon!" essentiellement. Il pourrait être un enfant dans un corps adulte. Il a gardé cette étincelle vive dans le coin des yeux et son sourire est comme scotché à ses élans communicatifs. Il pourrait être familier de #6 Celui qui s'emballe sur nos chaussons (oui, ils sont supers!) et les poufs de la salle Sky (c'est vrai qu'ils sont géniaux!)


#7 Celui qui vient pour profiter de sa douche plus que pour flotter :

(les gars, c'est le temps de flottaison 1 heure...)

#8 Celui qui vient pour se déconnecter mais qui demande si on projette des films ou animations dans le bassin

(la réponse est : NON)

#9 Celui qui a peur du noir

(pas de stress, on a tout prévu pour que vous ayez des possibilités pour vous relaxer... avec lumière si besoin ou en y allant step by step)

#10 BIG UP à Celui qui est "surpris" lorsqu'il réserve le caisson "futuriste" (Forteresse d'Introspection) de pas être dans un environnement blanc et neutre => en cas de doutes favorisez la réservation de la Cabane d'Harmonie.

#11 Celui qui s'emmerde au début, se demande "quand ca va s arrêter" et finalement pour qui on doit mettre 5 fois la musique de réveil pourrait devenir #12 Celui qui voudrait devenir flotteur all life (on l'appelle : Celui qui se convertit)

Il est impatient celui-là, on doit souvent le surveiller ou le contenir, un peu comme le lait sur le feu car il veut à tout prix FLOTTER, flotter le plus vite possible, flotter tout de suite, maintenant,... Il est prêt à se déshabiller à peine l'entrée passée, court entre les espaces, et une fois arrivé dans sa salle de flotte, on sent qu'il faut qu'on termine nos explications très rapidement.

#13 Celui qui est alcoolisé, glouton, ou qui sort du coffee shop (la suite de sa saga)

Alors, on vous le disait, la plupart du temps, forgés de notre expérience passée, nous déplaçons la séance de ce flotteur qui vient ultérieurement, sobre, pour sa session... MAIS il nous est arrivé de lui accorder la possibilité de faire l'expérience... (irk... oui) qui en a été une pour nous aussi (ô, joie). Ce flotteur s'endort dans la salle d'expérience sensorielle et il est parfois difficile de le réveiller pour le conduire jusqu'à sa salle de flottaison. Il a d'ailleurs pu arriver qu'il ne parvienne pas à la salle de flottaison ou qu'il passe énormément de temps aux toilettes. Lorsqu'il parvient à entrer dans le bassin, il flotte (il flottait déjà et ne se posait pas du tout la question de savoir s'il allait parvenir à flotter ou non, lui...) et là, vient le moment en fin de séance où nous ne savons pas si nous allons parvenir à le/la réveiller : ce flotteur ne se réveille PAS avec la musique de réveil. On vous rassure, on ne laisse personne dans le bassin h24 et nous avons créé toute une gamme de possibilités de réveil accessoires... âmes sensibles s'abstenir de continuer de lire mais on rappelle quand même que la flottaison peut accentuer les nausées, notamment si on est dans un état second... Flotter sans alcool, 0% de tout, c'est une meilleure expérience pour vous (et pour nous aussi!) Du coup, c'est pas l'idéal non plus si on est dans le cas de #14 Celui qui espérait avoir un spa privatif et causer pendant une heure (on fait de l'isolation sensorielle ici donc silence ! oui, c'est pas drôle !)

#15 Ceux qui ne vont pas (vraiment) tester l'expérience mais s'envoler en apesanteur quand même...

Ce n'est pas pour rien si pendant notre briefing nous précisons (plusieurs fois) que le déshabillage et le rhabillage se font dans la salle de flottaison privative. On sent comme qui dirait un vent de chaleur envahir l'espace lors de l'arrivée de certains (et ça, en hiver comme en été). Il semble que parfois nous aurions besoin de préciser davantage l'utilisation des salles de flottaison (alors pour faire court et pour rappel, et parce qu'on est sympas : le sel, ça pique, particulièrement dans les muqueuses... quelles qu'elles soient...) Du coup on en profite pour vous dire que c'est mieux de NE PAS ÊTRE dans la position de #16 Celui qui vient en séance couple avec un.e ami.e avec qui il/elle ne se sent pas à l'aise dénudé(e)... (cela dit en passant : Ce dernier ne se retrouvera pas dans la position du précédent... quelle que soit la position concernée... bref...)

#17 Celui qui n'a pas eu la bonne définition de la flottaison et de ce qu'on entend par "expérience sensorielle"

Ah, celui-là, c'est CADEAU BONUS FEU D'ARTIFICE ! Ce flotteur, qui avait déjà précédemment appelé pour savoir si nous faisions des "massages" (et à qui nous avions répondu : NON) est du genre à demander (oui, oui) si des options sont prévues en supplément : eh bien oui, on vous le dit, des options sont possibles comme une coupe de bulles sans alcool après la séance ou encore une pâtisserie artisanale (de chez le pâtissier, il n'y a pas de jeux de mots).


... Bon on vous promet, en vrai, l'expérience est chouette mais c'est clair qu'il faut être dans le bon état d'esprit...

La suite de notre saga sur vous flotteurs, c'est la semaine prochaine ! :-)



Prenez soin de vous.

.

.

.

.

27 vues0 commentaire

Comments


bottom of page